La leçon de Ponomariov

Publié le par fabien cavillon

Trait aux blancs

Dans cette position, les blancs (Ponomariov) sont mieux, leurs pièces sont plus actives que celles des noirs (Morozewitch) et leurs pions sont plus avancés. Mais la partie ne semble pas être gagnante pour autant.
Après 46.Txd7 Fxd7  ou 46.Td1 Txd1 47.Fxd1 il est difficile de trouver comment percer. Mais quel coup, l'ancien Champion du monde fide (23 ans, c'est déjà un vétéran) a t'il joué ?

46.Rf4! menançant 47.Tc6+ and 48.Txc8.
46...Txd6 47.exd6 Rxd6 tout ceci est forcé.
A première vue, on pourrait croire qu'il a simplement donné un pion. Mais ponomariov décide d'en donner un second pour ouvrir le chemin pour son roi.
48.c5+! Rxc5 (48...Re7 offrait plus de chances de prolonger la partie) 49.Re5 Fa6 50.Rf6 Rd6 51.Fe4 Fe2 52.Rxf7 Fg4 53.Fxg6 1-0.
Un bel exemple d'ouverture des lignes pour le roi et d'exploitation du mauvais fou adverse.

Publié dans Finales

Commenter cet article