Homme contre Machine : Ronde1

Publié le par fabien cavillon

 Vladimir Kramnik avait tirée les Blancs pour la première des six parties qui l'opposent, à Bonn, au logiciel Deep Fritz. Sans trop de surprise, le Russe a joué la catalane, dont se sert régulièrement.
Dans cette partie, Kramnik n'a pris aucun risque, n'a pas vraiment été menacé et a forcé la nulle sans souci au 47e coup.

La partie

Publié dans actualité

Commenter cet article