Kramnik - Topalov : 10ème partie

Publié le par fabien cavillon

Kramnik,V (2743) - Topalov,V (2813) [E08]
WCh Elista RUS (10), 08.10.2006 [Mihail Marin]

 Dans cette partie, Topalov choisi une variante solide, mais tente une expérimentation douteuse. Kramnik trouve le point faible de la conception noire et obtient une position très plaisante. Après l'erreur de Topalov au 24ème coup; la partie est pratiquement perdu et l'égalité dans le match est rétablie.

 1.d4 Cf6 2.c4 e6 3.Cf3 d5 4.g3 Fb4+. En tête pour la première fois du match, Topalov ne prend pas eb c4 comme il l'avait fait précédemment. A la place, il opte pour une position hybride entre la Bogo-Indienne et la Catalane, qui est supposée offrir aux noirs une position solide. Peut être pas la meilleure approche psychologique...

5.Fd2 Fe7 6.Fg2 0-0 7.0-0 c6 8.Ff4 Cbd7 9.Dc2 a5. La variante principale est supposé être
9...b6 10.Rd1 Ba6 11.b3 .Rétrospectivement au cours des événements, Topalov aurait du prendre en compte que Kramnik aime transposer dans cette position de la variante principale de l'Ouest indienne. Le coup joué évite l'affaiblissement de la case c6, mais ne contribue par réellement au développement .

10.Td1 Ch5 11.Fc1
11...b5. Chacun de ces coups est typique de cette variante, mais seulement si on les prends séparément.
 Enlevé le cavalier du centre et avancer les pions de l'aile Dame semble risqué. Quand il s'est préparé pour la partie, Topalov a certainement manquer la réaction logique des blancs. Il a du se dire que 11...Chf6 12.Cbd2 b5!? N'offrait pas aux noirs une partie facile a cause de 13.c5 De8 14.e4+/= Marin-Pogorelov, Barcelona 1994, une vielle partie dont j'aime parler.

12.cxd5!?N
La réaction standard des blancs à ...b5 est 12.c5. Toutefois dans cette position, les noirs peuvent tirer avantage de l'insertion de,...Ch5 en jouant 12...f5 comme dans la seule partie ou ce plan risqué a été tenté précédemment, Rahman-Ghaem, Doha 2003. Visuellement, les blancs disposent d'une structure plus flexible, mais il n'est pas si clair de savoir comment et ou ouvrir la position.

12...cxd5 13.e4!
L'unique continuation logique après l'échange en d5. Sinon, les noirs auraient une très bonne position du à la relative passivité du fou catalan dont l'activité est réduite par la chaine de pion noire.

13...dxe4 14.Dxe4+/=.
La position s'est ouverte, le retard de développement des noires commence a se faire sentir. A part avoir provoquer une considérable perte de temps, l'avance des pions de l'aile Dame a aussi laisser les noirs avec quelques faiblesses,.

14...Tb8. La seule façon de justifier le coup
...a5 aurait été le développement actif de la tour en a6 , mais après 14...Ta6 15.De2 et la Dame attaque à la fois le Ch5 et le pion b5.

15.De2 Chf6.
L'atout principal des noirs est le contrôle de la case d5, ce qui rend le retraite du cavalier parfaitement compréhensible.

16.Ff4 Tb6 17.Ce5 Cd5.
Les noirs n'ont besoin que d'un temps pour consolider leur position a l'aide C7f6 et obtenir une position parfaitement viable.

18.Fxd5!. Une décision courageuse. A brave décision. Il arrive souvent dans la catalane que les blancs doivent
 renoncer à la fierté de leur position afin de maintenir l'initiative


18...exd5 19.Cc3 Cf6 20.Cxb5 Fa6 21.a4. Les blancs n'ont pas seulement gagné un pion, mais aussi complété leur développement dans le même temps.
Il est probable que le noir parvienne à rétablir l'égalité matérielle au moyen d'un échange sur b5 dans un proche avenir, mais ceci rendrait la faiblesse de l'aile roi banche moins critique, laissant les blancs avec le jeu plus plaisant dans une position presque symétrique
.

21...Ce4 22.Tdc1 De8 23.Tc7 Fd8 24.Ta7 

24...f6?.Une erreur terrible. Il est compréhensible que Topalov n'était pas très enthousiasmé par la position arrivant 24...Fxb5 25.axb5 Dxb5 26.Dxb5 Txb5 27.Ta2+/= qui laissait les blancs avec un avantage petit mais stable. Mais, son coups perd immédiatement.

25.Cd7!
Même si Topalov n'as pas vu ce coup, on peut se demander ce qu'il avait prévu sur
25.Dg4!? qui semble très prometteur pour les blancs.

25...Tf7 26.Cxb6 Txa7 27.Cxd5. Les blancs ont gagné un second pion et menacent de se consolider en rapatriant le Cd5 sur c3 et éventuellement de fermer la longue diagonale en jouant d5 si les noirs initiait une attaque par Fb7.. De ce point de vu, les coups suivant de Topalov son facile a comprendre, mais en fait, il ne font que raccourcir ses souffrance.

27...Td7 28.Cdc3 Txd4 29.Te1. le simple 29.f3 était aussi très bon  car les noirs perdent simplement le cavalier à la suite de 29...Cd6 30.Dxe8+ Cxe8 le Cavalier b5 ne serait pas cloué ce qui permet 31.Cxd4+- .
Cependant, il est facile de comprendre que Kramnik veille éviter un affaiblissement comme f3 après avoir perdu deux partie consécutives. Rappelons nous juste les conséquences de ce même coup dans la 7ème partie.


29...f5. Plus ou moins forcé, mais maintenant la diagonale a2-g8 devient très faible.

30.Dc2 Tout simplement. Les blancs ont un pion de plus, on tune meilleure coordination des leurs pièces et une meilleures sécurité pour leur roi. En d'autres mots, c'est avantage décisif pour les blancs.

30...Tb4 31.Cd5 Txb5.
Topalov effectue son sacrifice de qualité de "marque déposée", qui lui a apporté de tant de succès ces dernières années. Cependant, ici ça ne fait qu'a changer le cours des événements
.

32.axb5 Dxb5 33.Cc7 Dc4 34.Dd1.
Il n'y avait rien mal avec échanger des reines immédiatement, naturellement. En jouant un coup si inattendu (dans une certaine mesure semblable au Dc2 plus tôt), Kramnik pourrait avoir prévu d' obtenir une certaine sorte d'initiative psychologique pour les deux rondes restantes
.

34...Fxc7 35.Dd7 h6 36.Dxc7 Db4 37.Db8+ Dxb8 38.Fxb8. le reste est simple. 38...Cd2 39.Ta1 g5 40.f4 Cb3 41.Ta3 Fc4 42.Fc7 g4 43.Fxa5 1-0 

 source : http://www.chessbase.com/newsdetail.asp?newsid=3410

Publié dans actualité

Commenter cet article