Le mat de Boden

Publié le par fabien cavillon

Le mat de Boden tient son nom du joueur anglais Samuel Boden (1826-1882) qui en fournit le plus ancien exemple connu, à Londres en 1853 contre Schuler. 
Ce mat est un mat des deux Fous et se carractérisse par le schéma suivant:

undefined

> Un fou (ici Ff4) contrôle une diagonale adjacente au Roi.
> Le repli du Roi est empêché par des pièces de son propre camps ( symbolysés par des X)
Nb : X en d8 n'est pas un Cavalier (cela permettrait Cb7)
        X en d7 n'est pas une Tour ou un Dame qui pourrait couvrir l'échec.
> Le second Fou donne le mat sur l'autre diagonale libre.

Esteban Canal (1896-1981) meilleur joueur Péruvien de l'époque qui donna entre autre son nom à une variante de la partie italienne, en a donné une illustration connue lors d'une partie simultanée, à Budapest en 1934 :

undefined

11. axb4! Dxa1+ 
12. Rd2! Dxh1 
Canal sacrifie ses deux tours pour dévier la dame noire. Tout est maintenant en place pour le mat de Boden. 
13. Dxc6+! bxc6 
14. Fa6#

Publié dans Combinaisons

Commenter cet article