Le sacrifice du Calabrais

Publié le par fabien cavillon

Gioachino Greco (vers 1600 en Calabre – 1634, Antilles), dit Le Calabrais, était probablement le meilleur joueur d'échecs du XVIIe siècle. On lui doit entre autre la fameuse combinaison d'attaque sur le roque que nous allons étudier : Le sacrifice du calabrais.

undefined

1. Fxh7+ voila ce fameux sacrifice qui extrait le roi de sa tanièrre 
1. ..Rxh7 
(sur 1... Rh8 les blancs ont gagné un pion et peuvent continuer l'attaque par 2. Cg5  avec par exemple la suite 2. .. g6 (2... f6 ? 3. Dh5 ! suivi du mat ) 3. Dg4 Rg7 4. Cxf7 Rxf7 5. Dxg6+ Re7 6. Fg5+ gagne) 

2. Cg5+ 
Maintenant le Roi noir est devant un dilemme, rentrer ou sortir. voyons les deux alternatives

Le roi rentre :
2. ... Rg8 
3. Dh5 avec la menace de mat en h7 
3. ... Te8 (3... Dxg5 4. Fxg5 avec un avantage matériel décisif ) 
4. Dxf7+ une manoeuvre importante qui permettra comme nous allons le voir de faire que le roi ne sera pas couvert par le pion f7 
4. ...  Rh8 
5. Dh5+ Rg8 
6. Dh7+ Rf8 
7. Dh8+ Re7 
8. Dxg7
le mat des épaulettes

Le roi sort :
2... Rg6 
(2... Rh6 ? 3. Cxe6+ gagne la dame de suite) 
3. Dd3+ f5 
( si le roi essaye de s'échapper, après 3...Rh5 4. Dh7+ Rg4 5. Dh3, il se fait matter )
4. Dg3 ! avec la menace d'échec à la découverte Cxe6
4. ...  De7 
5. Cxe6+ Rf7 
6. Cg5+ Re8
 
7. Cxd5 Dd8 
8. Ce6 et les blancs gagnent la dame

Publié dans Combinaisons

Commenter cet article